Vous êtes ici: UGMM > MANAGEMENT > ACTIVITÉS EN MER > LE PAARDENMARKT


Untitled Document

 Dans cette section
 
Introduction
 
Déblais de dragage
 
Exploitation de sable et de gravier
 
Parcs à éoliennes
 
Le Paardenmarkt
 
Mariculture
   
 Liens connexes
 
Pollution tellurique
Substances chimiques, nutriments ou substances radioactives
 
Lois
Législation récente
 
Modèles en développement
Modèles de transport de sédiments
   
 Recommnder
 
Envoyez cette page
par e-mail

Le Paardenmarkt

A la fin de la Première Guerre mondiale, il restait en Belgique des quantités importantes de matériel militaire. La collecte et le stockage provisoire s'accompagnèrent de nombreux accidents. La situation devint peu à peu intenable et le gouvernement décida à la fin de 1919 de déverser les munitions en mer. Pendant six mois, une cargaison de munitions fut ainsi déversée chaque jour sur le banc de sable peu profond du "Paardenmarkt" (voir la carte) au large de Knokke-Heist.

Ces déversements tombèrent dans l'oubli jusqu'à ce que l'on tombe, en 1971, sur d'importantes quantités de munitions durant des travaux de dragage à l'est du port de Zeebruges. Une étude détaillée avec des plongeurs de la force navale fut alors réalisée. Depuis cette étude sous-marine, la zone est signalée sur les cartes géographiques comme un carré d'environ 1,5 km² avec interdiction de pêche et d'ancrage. Dans les années quatre-vingts, de nouvelles études sont menées et, au vu des résultats recueillis, le carré est agrandi en un pentagone d'une superficie totale d'environ 3 km². L'interdiction de pêche et d'ancrage reste en vigueur.

Personne ne connaît exactement la quantité de matériels déversés sur le Paardenmarkt. On l'estime cependant à 35.000 tonnes. Il s'agit vraisemblablement de minutions allemandes, et principalement d'obus de 77 mm qui sont encore souvent dans leurs caisses d'origine. On estime généralement qu'un tiers serait constitué d'obus contenant des gaz toxiques.

Au milieu des années 90, une étude détaillée est réalisée et des échantillons d'eau et de sédiments sont prélevés. Les échantillons sont analysés quant à leur composants organiques et en particulier aux produits de décomposition du gaz moutarde. Les résultats de cette analyse se sont toutefois avérés négatifs.

Vu la faible distance de la côte, il est essentiel de continuer à contrôler la zone de déversement de munitions. Sur ce point, la Belgique satisfait aux accords internationaux sur les (anciens) dépôts de munitions : ne toucher à rien, mais continuer à contrôler.

Le 11 octobre 2002, le ministre fédéral de l'Environnement Jef Tavernier a présenté la nouvelle politique de gestion du Paardenmarkt. Vous pouvez obtenir la brochure (en néerlandais) à l'UGMM (s.maebe@mumm.ac.be ou 02/773.21.11) ou télécharger une version PDF (6pp, 457KB). Un communiqué de presse est également disponible.





Prévisions côtières

MARÉES
OSTENDE
[TAW]
 
Heure
Elev.
 Basse
19:40
0.34 m
 Haute
1:40
4.66 m
 Table Graph North Sea animation Belgian coastal zone animation

Marées harmoniques 
Ostende 1980–2020:
  *à
Format date AAAA-MM-JJ
  
VENT
WESTHINDER
 Vitesse 2.79 m/s 
 Secteur 51° , NE 
 Table Graph Line Plot North Sea animation
  
VAGUES
AKKAERT
 Hauteur 0.54 m
 Table  Graph  North Sea animation
  
COURANTS
WESTHINDER
 Graph Ploar plot Line plot North Sea animation Belgian coastal zone animation
  
TEMPÉRATURE
OSTENDE
 Graph Cartes journalières
  
SALINITÉ
OSTENDE
 Graph Cartes journalières
  
TRANSPORT
  Daily maps
  

 

 © MUMM | BMM | UGMM 2002–2014 webmaster@mumm.ac.be
 L'UGMM est un département de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique